Nigeria to benefit as AfDB invests $25bn in 5 African countries

Les Professionnels de l'engrais en Afrique de l'Ouest s'unissent et s'engagent !

Nigeria to benefit as AfDB invests $25bn in 5 African countries

Afdb 2

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé un investissement de 25 milliards de dollars pour développer l'agriculture dans cinq pays africains.


Akinwumi Adesina, président de la BAD, l’a révélé lors de la conférence virtuelle à l’occasion du 10e anniversaire de Sahel Group, une société de capital-investissement axée sur l’agro-industrie.


Il a déclaré que le fonds serait partagé entre le Sénégal, le Gabon, le Mali, le Soudan et le Nigéria.


Adesina a déclaré que le fonds fourni au Nigéria aidera le pays à passer d'un pays importateur net d'engrais à un pays exportateur d'engrais.


«Au Nigeria, la Banque soutient Indorama Eleme Fertilizers and Chemicals avec 210 millions de dollars pour la construction et l'exploitation de deux usines d'engrais à l'urée, d'une capacité de 2,8 millions de tonnes par an», a-t-il déclaré.


«La Banque a accordé un prêt d’entreprise de 300 millions de dollars à Dangote Industries, pour la création d’une raffinerie de pétrole brut et d’une usine d’engrais à l’urée d’une capacité de 2,8 millions de tonnes par an.»


Selon Adesina, les millionnaires et milliardaires d'Afrique viendront de l'agriculture, la taille du marché de l'alimentation et de l'agriculture étant estimée à plus de 1 billion de dollars d'ici 2030.


Il a souligné l'importance de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), ajoutant que les pays africains doivent utiliser le marché efficacement en produisant plus de nourriture grâce à l'agro-industrialisation qui soutient les petits exploitants agricoles et le secteur privé.


Il a noté qu'un grand nombre de jeunes se tournent vers l'agriculture, ajoutant que la BAD a fourni 406 millions de dollars pour soutenir 23 000 jeunes agripreneurs dans 14 pays, ainsi que des prix en espèces de 120 000 dollars pour les jeunes entreprises agricoles.


Il a ajouté que la BAD collabore avec d'autres partenaires pour créer un Fonds pour le financement agricole en Afrique (FAFINA), afin de soutenir les petites et moyennes entreprises agroalimentaires.


Lire l'article original sur The Cable

Partager cet Article:

Abonnez-vous à la WAFA e-Newsletter